vendredi 17 février 2012

LA PETITE TOMATE VERTE

LA PETITE TOMATE VERTE


Il était une fois, une tomate, une toute petite tomate qui vivait dans une grande, une très grande serre chez les « Colins ».
Elle est très triste parce qu’elle est toute petite et toute verte, alors qu’autour d’elle, il n’y a que des tomates belles et grosses et rouges, très rouges.
D’ailleurs « les autres » se moquent d’elle sans arrêt. Il n’est pas étonnant qu’elle ne se sente pas bien parmi cette ribambelle de mauvaises langues !
Elle a beau essayer de pousser les grosses rouges pour prendre un peu de soleil, rien à faire, elle est vraiment trop petite, trop frêle pour se mesurer aux autres.
Elle pleure beaucoup la petite tomate verte, et plus elle pleure, plus elle rapetisse.

Tous les matins, deux petits enfants viennent choisir la tomate la plus jolie, qui les régalera pour le goûter matinal de l’école « le 10 heures » comme ils disent.

« les voilà, les voilà » crient en cœur toutes les tomates belles, grosses, rouges, pleines de bon jus, pour les petites bouches.
On s’agite, on crie, on se pousse, c’est à celle qui se montrera sous son meilleur jour, pour être cueillie la première.
Même la petite tomate verte, essaye de se faire voir aux yeux des enfants.

Parfois dans la bagarre, une tomate tombe au sol. La pauvre s’est abîmée et ne connaîtra pas le bonheur suprême de la cour de récré et de la petite bouche des enfants qui soupirent de bonheur quand ils croquent dans la bonne chair rouge et juteuse.

Notre petite, toute petite tomate verte est toujours là elle.
HOURRA ! elle vient de se faire un petit, un tout petit passage entre deux énormes tomates. « pourvu que les enfants me remarquent ».
Mais non. Les mignons ont trouvé beaucoup plus belle qu’elle.
« une pour moi, et une pour toi »
« hum ! vivement 10 heures, on va se régaler. »
ils essuient les deux belles tomates, frottent encore pour les faire briller, oui vraiment ce sont elles les plus jolies.
Les autres tomates se consolent entre elles, et attendent le lendemain que les enfants reviennent.

Mais notre petite, toute petite tomate verte s’est fait son passage, souvenez-vous ! le soleil brille pour elle aussi désormais. Personne ne s’en est aperçu dans la confusion. Elle se met à espérer, hum ! c’est chaud le soleil, elle se met à grossir, grossir, encore et encore, elle commence à rosir, rosir, encore et encore, et jour après jour, elle grossit, elle rosit, jusqu’au jour où : ELLE EST DEVENUE ENORME, SI BELLE, TELLEMENT ROUGE, pas besoin de la frotter pour qu’elle brille, elle est radieuse. Les autres ne parlent que d’elle. vous savez quoi ? je crois qu’elles sont jalouses de sa beauté !
Un vrai bonheur ! quelle vengeance !

Un matin, les deux enfants, poussent la lourde porte de la serre chez les « Colin », tout le monde s’agite comme tous les matins. Quel vacarme ! tout le monde, sauf leaplus jolie de toutes, pas besoin de faire de bruit, on ne remarque qu’elle. Et il faut dire aussi que les autres sont « vertes de jalousie ». quelle rigolade !
Les enfants s’approchent et immédiatement décident de la cueillir pour le goûter.
Elle rougit encore plus, les enfants ont souri. Ils repartent en chantant : « c’est la plus belle, c’est la plus jolie de toutes les tomates la la lère… ».
Une belle fin pour notre tomate qui a fini dans la bouche des mignons, heureuse et comblée d’avoir réussi sa mission.

FIN

ANNAICK

Posté par annaick56 à 16:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,