vendredi 8 septembre 2017

TIC TAC

Tic tac, tic tac,

J'ose une sortie aventurière

Je prends une grande bouffée d'air

Je pousse un cri de victoire

Qui restera dans les mémoires

 

Tic tac,tic tac,

Mes premiers pas me mènent à l'aventure

Je n'ai pas fière allure

Je n'ai peur de rien

Maman me donne la main

 

Tic tac, tic tac,

Je ne suis plus un enfant, je suis grand, maman

Tes sermons sont assommants

Je veux partir maman, te quitter

S'il te plait Garde-moi à tes côtés

 

Tic tac, tic tac,

Le travail m'accapare, m'assomme, je rentre tard

Elle arrive de nulle part

Ange le jour, envoûtant démon la nuit

Elle me rend fou après minuit

 

Tic tac, tic tac,

Les cheveux gris sont dans ma vie

Les rides aussi d'avoir trop sourit

Deviennent compagnons de mes jours

Quand la nuit mon amour m'accompagne toujours

 

Tic tac, tic tac,

Qu'ils sont bruyants ces enfants !

Je suis fatigué dorénavant !

Je me souviens de jadis

De ma jeunesse au goût de réglisse

 

Tic tac, tic tac,

Sonne la dernière heure

Tic tac, tic tac,

D'une vie pleine de bonheur

Tic tac, Tic tac,

Je prends une grande bouffée d'air

Tic tac, tic tac,

Je pousse le dernier souffle comme une prière

 

Tic tac, tic tac,

Ainsi va la vie

Tic tac, tic tac,

Trop longue l'attente de demain

Tic tac, tic tac,

Trop courte, hier est déjà partis

Tic tac, tic tac,

Je me repose en croisant les mains

 

Posté par annaick56 à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


vendredi 17 février 2012

L’étoile filante

L’étoile filante

C’est l’histoire d’une étoile très spéciale.
Quand on regarde dans le ciel, tout là-haut, les nuits sans nuage, on peut distinguer, des milliers d’étoiles qui se ressemblent toutes.

Mais celle-ci pourtant est très différentes des autres. Elle traverse le ciel de part en part sans répit, tandis que les autres semblent être accrochées comme des tableaux au mur.
C’est une étoile filante.
Et elle a une mission très claire. Attraper les âmes égarées et les distribuer à toutes les autres étoiles. Afin que ceux qui quittent la terre ne soient pas seuls ni trop perdus.
Et chaque nuit, la voilà qui s’éveille pour entamer une longue nuit de dure labeur.

Elle accueille les âmes des enfants d’abord et, pour ne pas les effrayer encore plus, elle chante tout le long de sa route les comptines qu’ils chantaient eux-mêmes avec leur papa et leur maman. C’est rassurant pour les chérubins et plus agréable de travailler en chanson.
Quand elle est bien chargée, elle dépose un à un les enfants, sur leur étoile. Il ne faut surtout pas se tromper. Car à chaque étoile correspond une famille. Et quand un petit est le premier à quitter la terre pour l’éternité, et bien une autre étoile naît. Et une nouvelle vie commence pour elle et pour l’enfant.

C’est ainsi que l’on peut entendre des cris de joie, des bravos, quand elle dépose quelqu’un, et qui retrouve les siens partis depuis longtemps.

Parfois elle s’attarde, contemple et écoute en silence ce qui se dit. C’est comme ça qu’elle reconnaît chacun par son prénom, et souvent en passant, leur lance une petite pluie de poussière d’étoiles, pour que dure le bonheur dans leur nouveau monde.

Elle ne dépose pas que des enfants vous vous en doutez bien. Il y a aussi le mari ou la femme, qui étaient séparés depuis si longtemps, que ce ne sont que soupirs et soulagement quand ils se retrouvent. Ils se prennent la main et plus jamais ne se quitteront désormais. C’est la plus belle récompense d’une vie bien menée sur terre ne trouvez-vous pas ?

Et les cousins, les cousines, parfois même les amis très proches qui n’ont personne ailleurs viennent passer un moment ensemble. S’ils le pouvaient, ils dresseraient une table gigantesque pour y faire un grand dîner parsemés de rires et de chansons.
Ils n’ont rien oublié de leur amour, leur amitié, les uns pour les autres, et ils ont tant de choses à se raconter, tant de moments oubliés à redécouvrir ensemble que l’éternité n’y suffirait pas pour tarir leurs émotions.

Beaucoup de gens sur terre, les vivants, sont bien plus morts qu’eux. Car ils ne croient en rien. Nombreux sont ceux qui riront de cette histoire, qui pour eux ne restera jamais qu’une banale histoire.
Mais moi j’y crois.
Et je peux vous affirmez que si vous regardez bien le ciel les nuits sans nuage, et bien sans doute, si vous y croyez suffisamment, vous la verrez l’étoile filante faire la tournée des âmes égarées.
Et si vous tendez bien l’oreille, peut-être aussi vous pourrez entendre la voix d’un proche qui s’en est allé trop tôt.
Alors comme moi, vous serez rassuré, et consolé de savoir que finalement rien est fini, tout est recommencement.

FIN

Annaïck

Posté par annaick56 à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,