vendredi 17 février 2012

VICTOR LE LOUP, DEFENSEUR DE LA FORET : VICTOR ET HUGETTE LA TAUPE

VICTOR LE LOUP, DEFENSEUR DE LA FORET :
VICTOR ET HUGETTE LA TAUPE

Victor est un jeune loup solitaire qui vit dans une grande forêt. Il est très grand et ses oreilles sont presque aussi grandes que lui. Sa queue quand à elle est aussi longue qu’un coup de girafe et ses dents aussi acérées qu’une scie de bûcheron. Le loup à une fourrure si épaisse que l’été il devient tout maigre tant il transpire sous l’épais manteau. Mais l’hiver il est toujours bien au chaud et ni la pluie, ni le brouillard, ni le froid des nuits glaciales ne lui font peur….pas même la neige, c’est tout vous dire !

Victor n’a plus de papa ni de maman car les chasseurs les ont, un matin d’automne, abattus froidement, alors que Victor n’était encore qu’un bébé. Il faut dire que les chasseurs ont les loups en horreur ! Les humains sont persuadés à tord que les loups sont dangereux et cruels ! Ils traquent donc sans merci les loups de la forêt et ne laissent aucune chance non plus aux autres petits animaux qui y vivent paisiblement, tel que les lapins, les biches, les daims, les renards, etc… pas même les petits écureuils inoffensifs ne sont épargnés !

Victor qui connaît bien la forêts et ses habitants pour y vivre depuis longtemps, s’est juré que plus aucun animal ne devait souffrir de la bêtise humaine. Il revêt donc son habit de défenseur de la forêt et s’en va en sifflotant joyeusement le long des sentiers fleuris. Il a un masque bleu, comme le ciel, on ne voit que son regard pétillant et joyeux. Une longue cape sur le dos, toute rouge avec un gros « S » bleu au milieu, qui veut dire « SUPER LOUP ». Il porte aussi des bottes rouges qui peuvent le faire traverser la forêt entière de part en part sans fatigue.

Il n’a fait que quelques pas de loup quand….
- Bonjour Victor
Sur un tapis de mousse, une petite touffe noire, semble se reposer, sur le dos, les quartes pattes en l’air, la petite bestiole n’est autre qu’une taupe. Ses lunettes sont un peu trop grandes pour elles et lui tombent sur son bout du nez pointu. Les taupes ont toutes des lunettes car elles sont myopes et ne voit absolument rien sans lunettes.
- Bonjour Hugette, répond-il poliment. Rien à signaler ce midi ?
- Ha la la, ça ne va pas du tout, je suis coincée sur le dos, je ne peux me retourner, je me suis prise au piège de ce tapis de mousse tout gluant.
- Victor est rusé comme un renard et à pas de loup, prudemment s’approche d’Hugette pour la délivrer.
- Attention, dit la taupe, n’y touche pas surtout, tu pourrais toi aussi te coller à moi et à cette mousse gluante.

Qu’à cela ne tienne, Victor le vaillant loup à déjà une idée. Il prend une branche solide et la tend habilement à la petite hugette prisonnière. Celle-ci ne voit pas très bien et met un peu de temps à saisir la branche tendue. Victor se fatigue un peu, mais enfin Hugette attrape le bâton et d’un coup sec Victor tire la taupe vers lui.

Hugette fait un superbe vol plané au dessus de Victor. Le loup très agile tend les bras pour la rattraper avant qu’elle ne se brise le cou sur le sol. Hugette remercie son sauveur et lui promet de faire bien attention désormais avant d’aller se coucher sur un tapis de mousse.

Quelle aventure ! Déjà la nuit semble gagner la forêt, il est temps d’aller se reposer. Demain, une nouvelle journée pleine d’imprévu attend Victor !

Annaïck

Posté par annaick56 à 15:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,