vendredi 17 février 2012

LA CHOUCHOUTTE DE LA MAITRESSE

LA CHOUCHOUTTE DE LA MAITRESSE

 

Il était une fois, une petite fille qui habitait près d’une forêt. La forêt est immense mais elle n’a qu’un seul chemin. Le sentier est bordé de champignons appétissants mais très dangereux. La maîtresse dit toujours qu’il ne faut jamais manger les champignons que l’on ne connaît pas. Au printemps les bourgeons éclatent et les arbres se parent de mille confettis verts. L’été le sol est couverts de clochettes mauves, blanches qui se balancent gracieusement au gré de la bise légère. L’automne, les feuilles rougissent et finissent par tomber, jonchant ainsi le sol pour en faire un tapis moelleux. Dans cette immense forêt les saisons passent et à chaque fois pour la petite fille c’est un émerveillement pour les yeux.

Hormis les nombreux animaux de la forêt, comme les écureuils, les lapins, les renards, les sangliers, les pies, les corbeaux, les hérissons, les taupes ainsi qu’une multitude d’insectes en tout genre, il vit ici, bien à l’abri dans une clairière, près d’un petit ruisseau qui chante, une petite fille qui se prénomme Anna.

Anna est seule. Elle ne sait d’ailleurs pas pourquoi, mais c’est ainsi, elle vit seule dans la forêt. Pas si seule que cela finalement puisque les animaux de la forêt sont tous ses amis. Mais aucun humain dans la forêt à part Anna. Elle n’est jamais triste et s’amuse de tout. Anna est très curieuse et aime apprendre. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle décide un beau matin d’aller à l’école.

Ho, l’école n’est pas très difficile à trouver puisqu’elle se trouve au bout du seul chemin de la forêt, juste au bord de la grande route qui mène au village. Anna n’est encore jamais allé au village, elle trouve que les gens ont l’air un peu trop énervés et elle ne comprend pas pourquoi ils ont toujours les sourcils froncés ainsi qu’un air fâché. Anna préfère donc le calme et la simplicité de sa forêt et de ses amis les animaux.
Cependant, sa soif d’apprendre la pousse à aller au bout du chemin pour franchir le pas de la porte de l’école. La petite fille connaît bien la classe, elle a épié si souvent la maîtresse et les élèves dans la classe, à travers la vitre embuée qu’elle aurait pu elle aussi répondre aux nombreuses questions de la maîtresse si elle l’avait interrogé.

Anna entre donc dans la classe, se présente à tous et toutes : Bonjour, je m’appelle Anna, je suis nouvelle, je veux apprendre.

- c’est comment ton nom ? demande une petite fille couverte de tâches de rousseur et aux cheveux rouges comme le feu
- Chouchoutte. Je m’appelle Anna Chouchoutte.

A peine Anna a-t-elle fini de prononcer son nom, que tous les enfants de la classe éclatent de rires et se mettent à fredonner :

- Anna Chouchoutte, c’est la chouchoutte de la maîtresse.

Anna se met à pleurer et la maîtresse à bien du mal à calmer la classe. La petite fille fait demi-tour et s’apprête à quitter la classe ou décidément personne ne l’aime, lorsqu’un petit garçon tout bouclé, lui prend la main. Il a un sourire d’ange. Il lui explique que les autres finiront par l’aimer puisqu’elle est douce et gentille. Il faut avoir de la patience et pardonner. En attendant le petit garçon qui se prénomme Sam la protégera et lui expliquera les règles de la vie d’ici.

Anna est ravie d’avoir trouvé un ami. Elle s’assoie près de lui en classe et la maîtresse commence son cours. Le reste de la journée se passe bien, malgré quelques « chouchoutte » par-ci, « chouchoutte » par-là.

Anna promet elle aussi à Sam de lui apprendre la forêt. le soir venu, Anna rentre chez elle, dans sa petite maison dans la clairière, par l’unique sentier de la forêt. Demain, une nouvelle journée s’annonce haute en émotion puisque c’est mercredi et que la petite fille à invité Sam à visiter son domaine. Elle ira l’attendre au bout du chemin, pour ne pas qu’il se perde…..on se demande comment il pourrait se perdre ? puisqu’il n’y a qu’un seul chemin ?

A demain donc pour une nouvelle aventure !

Annaïck

Posté par annaick56 à 16:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


La petite indienne

La petite indienne

C’est l’histoire d’une indienne de 8 ans qui s’appelle « longs cheveux noirs ». Elle est vraiment très jolie. De grands yeux bleus comme un ciel sans nuage, de longs cheveux noirs, un sourire superbe et pour la rendre encore plus coquine, de petite taches de rousseur sur les pommettes.

Son passe-temps préféré est de s’occuper de son petit cheval « éclair ».
Un poney marron et blanc aussi joli qu’elle. Tous les jours, elle le brosse, soigne ses sabots, démêle sa crinière longue et soyeuse, ainsi que sa queue.
Parfois même « longs cheveux noirs » lui fait des tresses. Comme elle ! ils vont vraiment bien ensemble et tout le monde dans le camp peut constater que ce sont de vrais amis.

On ne les voit jamais l’un sans l’autre.

Tous les jours « ongs cheveux noirs » et « éclairs » s’en vont galoper dans les champs, les prés, les forêts. Parfois ils ne rentrent qu’à la nuit tombée. Ils sont tellement bien ensemble qu’ils en oublient même l’heure, et c’est seulement quand le soleil se cache qu’ils se rendent compte que le temps passe et qu’ils sont bien fatigués au bout du compte. Alors « éclair » se remet au galop et ils rentrent au camp la crinière et les cheveux au vent.

Personne au camp ne leur fait de remarque, tout le monde sait bien que tous les jours c’est la même chose. Et puis on sait bien qu’il ne peut rien leur arriver tant qu’ils sont ensemble. Ils veillent l’un sur l’autre.
C’est comme ça depuis qu’ils se connaissent. Ils dorment dans le même tipi. Bien serrés l’un contre l’autre.
Personne ne leur connaît d’ami. Ils sont toujours ensemble, les autres ne les intéressent pas.
Jusqu’au jour où !
Un petit garçon du nom de « yeux brillants » à cause du reflet du soleil dans ses lunettes, passe au triple galop devant « longs cheveux noirs » et « éclair », qui n’en reviennent pas que quelqu’un d’autre puisse aller aussi vite.
Hop ! vite à cheval ! elle met « éclair » au grand galop et rattrape le petit garçon qui n’est guère plus vieux qu’elle. Sans doute 9 ou 10 ans, mais pas plus. Ils font la course un moment, sautent un troc d’arbre tombé lors d’une tempête précédente, et arrivent dans un endroit magique où les amoureux se retrouvent pour se cajoler de temps en temps.

C’est une clairière, avec en plus une cascade, un peu d’herbe sur la berge pour se reposer, et aussi pour brouter pour les chevaux qui l’ont bien mérité.
Nos deux amis (qui ne se connaissent pas encore) descendent de cheval, et vont s’asseoir au bord de l’eau sur l’herbe.
Au début aucun n’ose parler. Ils s’observent du coin de l’œil. mais d’un coup ils se mettent à parler ensemble. Ils posent des tas de questions. C’est un brouhaha indéfinissable.
STOP ! on recommence dit « yeux brillant ». Tu commences lui dit-il.
Et les voilà qui parlent tranquillement. Ils font connaissance et c’est ainsi qu’elle apprend que la ponette du garçon, s’appelle «clair de lune » (à cause de sa blancheur), et vous l’avez compris que c’est une fille.
D’ailleurs, on dirait bien que « éclair » et « clair de lune » s’entendent à merveille eux aussi.
Ils se frottent le cou et se lèchent le museau.
« Yeux brillants » et « longs cheveux noirs » éclatent de rire en les regardant, se rapprochent, se frôlent, et pour finir se donnent la main.

C’est ainsi que nos deux amis inséparables devinrent nos quatre amis inséparables.
Et le soir venu, quand la joyeuse bande rentre au camp, tout le monde est là pour les féliciter de cette nouvelle amitié.
Ce qui prouve bien que même si vous êtes persuadé de ne pouvoir avoir d’autres amitié que celle que vous vivez en ce moment et bien vous vous trompez.
Car on peut toujours rencontrer d’autres amis, sans pour autant négliger ceux d’avant bien sûr.
Ouvrez votre cœur aux autres, vous verrez, vous aurez une vie remplie d’amis et de joies.
Ainsi vous pourrez partager vos moments de bonheur et même de tristesse.
Les amis sont près de vous pour s’amuser mais aussi pour consoler ne l’oubliez jamais.

FIN

Annaïck

Posté par annaick56 à 16:49 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,