mercredi 12 juillet 2017

LE CYGNE

Le cygne majestueux veille

Il est le gardien de ces lieux

L'étang se délecte de ce touché duveteux

A l'aube qui s'éveille

 

L'onde s'arrondie, reflète au soleil

L'ombre de cet ange bienheureux

Glisse sur l'eau d'un air sérémonieux

Il dresse son long cou, tend l'oreille

 

Au loin, le croassement d'une corneille

L'éveille au souvenir douloureux

Qu'hier ils étaient deux

Que ce matin, sa belle jamais ne s'éveille

 

Alors, le cygne se dresse

A croire qu'il rentrera glorieux

De sa ballade sur l'étang silencieux

Mais déjà se couche le soleil

 

Le cygne majestueux perd de sa merveile

Déploie ses ailes et d'un geste douloureux

Prend son envol vers d'autres lieux

Ou peut-être sa belle déjà s'éveille

Posté par annaick56 à 14:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,